Chambre des conseillers: Appel à interagir positivement avec les plaintes déposées contre le dénommé Brahim Ghali

Rédigé le 28/04/2021
MAP


Rabat - Les membres de la commission des affaires étrangères, de la défense nationale et des Marocains résidant à l'étranger à la Chambre des conseillers ont appelé, mardi, les autorités judiciaires espagnoles à interagir positivement avec les plaintes déposées par de nombreuses victimes contre le chef des séparatistes du "polisario", le dénommé Brahim Ghali et d’engager la procédure d’arrestation à son encontre.

Dans un communiqué, au terme d’une réunion d’urgence consacrée aux développements de la question nationale, la commission a, au nom de l'ensemble de ses membres, déploré, tout en exprimant son étonnement profond, l'attitude de l’Espagne qui accueille sur son territoire le chef des milices séparatistes du "polisario", poursuivi pour des crimes de guerre et des atteintes graves aux droits de l’Homme.

Les membres de la commission ont, à cet égard, réitéré leur soutien indéfectible à la position ferme de la diplomatie marocaine face à ce dangereux développement, saluant sa démarche caractérisée par la constance et la clarté, en tant que choix stratégiques adoptés par le Royaume, sous la direction avisée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

De même, la commission a affirmé son engagement ferme envers la juste cause de l'intégrité territoriale et les efforts de plaidoyer et de défense déployés par le Royaume dans les différents forums internationaux, à travers notamment la diplomatie parlementaire, mettant en exergue les développements positifs de la cause nationale à l’échelle internationale, particulièrement au niveau du Conseil de sécurité.

La commission n’a pas manqué, dans le même sens, de souligner les développements sur le terrain, notamment la mise en œuvre du nouveau modèle de développement et l’ouverture des consulats de plusieurs pays dans les provinces du Sud du Royaume, ce qui démontre que la communauté internationale et confiante quant à la justesse et la légitimité de la cause nationale et de l’initiative d’autonomie en tant que solution sérieuse et crédible.

Enfin, les membres de la commission ont salué les Marocains résidant à l’étranger pour leurs sacrifices et résistance face aux provocations et manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, appelant à la bonne mise en œuvre des systèmes de privilèges et d'immunité diplomatiques tels que stipulés par la convention de Vienne, notamment en ce qui concerne la protection policière et judiciaire des missions diplomatiques et consulaires du Royaume à l’étranger contre les actes de sabotage et d’agression.