L'Afrique risque de connaître une résurgence de la COVID-19 en raison d'un laxisme croissant, selon l'OMS

Rédigé le 30/04/2021
Xinhua


Nairobi - De nombreux pays africains courent un risque élevé de résurgence de la COVID-19 en raison d'un respect de plus en plus lâche des mesures barrière, auquel s'ajoutent une vaccination insuffisante et un manque de tests de dépistage, a déclaré jeudi une responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, a indiqué que le continent pourrait bien connaître sous peu un pic dramatique de nouvelles infections et de nouveaux décès, à moins que les rassemblements ne soient suspendus et que le port du masque ne soit mieux appliqué. "Nous ne devons pas nous laisser bercer par un faux sentiment de sécurité. La flambée dévastatrice des cas et des décès en Inde et l'augmentation des cas dans d'autres régions du monde montrent clairement que la pandémie n'est pas encore terminée dans les pays africains", a déclaré Mme Moeti dans un communiqué.

Les statistiques publiées par le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) indiquent que le total des cas de COVID-19 sur le continent s'élevait jeudi à 4,53 millions, et le total des décès à 121.154. Mme Moeti a indiqué que le continent avait réussi à échapper au pire de la pandémie, mais a prévenu que la complaisance et le non-respect des mesures de santé publique pourraient conduire à une nouvelle vague d'infections. "Une nouvelle recrudescence des infections à la COVID-19 est un risque réel dans de nombreux pays, même si le nombre de cas dans la région semble stable depuis quelques semaines.

La lutte contre la 'fatigue de la COVID' semble être devenue la principale bataille de notre réponse collective à la pandémie", a-t-elle affirmé. La dernière évaluation des risques menée par l'OMS dans 46 pays africains indique que trois pays font face à un risque très élevé de résurgence de la COVID-19, 20 autres à un risque élevé, 22 à un risque modéré, et un seul à un risque faible.