Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Rédigé le 10/06/2021
MAP


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 10 juin :

Sénégal-Consommation

Le président Macky Sall a insisté, mercredi, à l'occasion du conseil des ministres, sur la "nécessaire régulation des marchés des denrées et produits essentiels aux ménages".

D’après le communiqué ayant sanctionné cette rencontre, il préconise "une mobilisation des services compétents du ministère en charge du commerce, afin d’éviter toute spéculation".

Il s’agit aussi selon lui de "veiller scrupuleusement à une stabilisation durable des prix des denrées de première nécessité y compris l’aliment de bétail", souligne le texte.

Afrique-Economie

L’Afrique subsaharienne devrait renouer avec un taux de croissance de 2,8 % en 2021, puis de 3,3 % en 2022, prévoit la Banque mondiale dans ’’Les Perspectives économiques mondiales’’.

Dans ce document rendu public, mardi, la banque relève que ’’selon les dernières estimations, la production en Afrique subsaharienne s’est contractée de 2,4 % en 2020 à la suite de la COVID-19, soit une récession moins forte qu’initialement prévu’’. +++++

Côte d'Ivoire-technologies

Le premier smartphone et ordinateur desktop made in Côte d'Ivoire, assemblés au Vitib, zone franche de la biotechnologie, ont été remis mardi au ministre ivoirien de l'Économie numérique, des télécommunications et de l'innovation, Roger Adom. Ces deux appareils ont été fabriqués dans une chaîne d'assemblage gérée par l'entreprise CERCO Côte d'Ivoire. L'unité de production, conçue en partenariat avec le Vitib, a une capacité de 4.000 unités par jour.

L'usine peut assembler tous types de matériels électroniques et informatiques, entre autres, les lampes LED, des ordinateurs portables, des smartphones, des caméras, des robots ou encore des écrans. +++++ Côte d'Ivoire-automobile Le groupe japonais CFAO Motors, distributeur des marques de renommée mondiale telles que Citroën, Peugeot, Toyota et Mitsubishi, va se lancer dans la distribution des Mercedes sur le marché ivoirien, selon des médias locaux.

Présent en Côte d'Ivoire depuis 1973 à travers CFAO Motors Côte d'Ivoire, leader ivoirien dans la distribution automobile dans le pays avec 40% de part de marché, le groupe deviendra ainsi le distributeur exclusif de cette marque allemande sur le territoire ivoirien après la fermeture du concessionnaire Etoile Côte d'Ivoire. +++++ Togo-riziculture Un vaste projet de développement agro-industriel dénommé Africa Europa Farm va débuter incessamment au Togo, dans la vallée du fleuve Mono et dans deux localités environnantes (Afagnan et Aklakou).

Selon le portail gouvernemental "République Togolaise", un protocole d’accord d’acquisition foncière a été signé à Afagnan (80 km à l’Est de Lomé), entre la société éponyme du projet et les collectivités locales, en présence d’une importante délégation gouvernementale (ministres chargés de l’Investissement et du Commerce, et les représentants de ceux de l’Agriculture et de l’Administration territoriale). Le projet, d’un coût estimé à 55 millions d’euros (36 milliards FCFA), vise selon ses promoteurs, la production, la transformation et la commercialisation du riz et du maïs sur plus de 4000 hectares dans la vallée du fleuve Mono.

Ethiopie-Télécoms

Le géant chinois de la haute technologie Huawei a annoncé avoir élargi ses services de télécommunications de quatrième génération (4G) à six villes dans le nord-est de l'Ethiopie.

Huawei a scellé dans ce sens un partenariat avec l'opérateur public «Ethio Telecom» pour lancer ses services de télécommunication 4G dans ces six villes, a indiqué le directeur adjoint des relations publiques de Huawei pour l'Afrique du Nord, Zhang Bowen.

Kenya-EEAU Etihad Credit Insurance (ECI) et la Chambre nationale de commerce et d'industrie du Kenya (KNCCI) ont conclu un mémorandum d'entente visant à développer un partenariat stratégique entre les Emirats arabes unis (EAU) et le Kenya.

Signé en marge de la "Semaine de Dubaï en Afrique", ce mémorandum d'entente s'assigne pour objectifs de stimuler le commerce et l'investissement de part et d'autre et de soutenir les communautés d'affaires dans les deux pays pendant l'ère post-pandémique.

Zambie-Chine-Investissements:

- L'Agence zambienne de développement (ZDA) et la société chinoise Zhong Yang Eco-Agriculture Industry ont signé, dans la ville de Chongwe (40 km de Lusaka), un accord de promotion et de protection des investissements d'un montant de 80 millions de dollars.

S'exprimant à cette occasion, le président du Conseil d'administration de la ZDA, David Masupa, a déclaré que ce nouveau partenariat prévu sur cinq ans dans le secteur agricole contribuera grandement au produit intérieur brut (PIB) du pays.

Notant que cet accord devrait renforcer les relations existant avec la société d'investissement chinoise, M. Masupa a souligné que le gouvernement zambien travaillera de concert avec le parc industriel de Zhong yang Eco-Agriculture pour s'assurer que l'investissement porte ses fruits.

Pour sa part, le directeur général du parc industriel éco-agricole de Zhong Yang, Wen Shunfan, a fait savoir que la société met l'accent sur la production commerciale de semences, l'agriculture, le tourisme, l'élevage et la pisciculture.

Il a ajouté que l'entreprise a pour objectif de créer 450 emplois permanents pour les habitants et plus de 100 emplois à temps partiel dans le secteur de la construction.

Angola-Chine-Commerce:

-. Le commerce bilatéral entre la Chine et l'Angola a atteint 3 milliards de dollars au cours des deux premiers mois de cette année, a révélé l'ambassadeur de la Chine à Luanda, Gong Tao.

Au cours de la même période, les investissements directs chinois en Angola, pays d'Afrique australe, s'élevaient à 60 millions de dollars et les nouveaux investissements représentent une impulsion aux échanges et à la coopération économique entre les deux pays, indique-t-on de même source.

L'Institut national angolais des Statistiques a indiqué récemment que les échanges commerciaux de l'Angola ont diminué de 35% au 3ème trimestre de 2020 pour atteindre 7,3 milliards de dollars.

Gabon-emprunt

Le ministre de l'Économie et de la Relance, Nicole Jeanne Roboty a annoncé, mercredi, la clôture avec succès de l’opération d’emprunt obligataire par appel public sur le marché financier de la sous-région dénommé "EOG 6% NET 2021-2026", lancée le 28 mai dernier.

Cet emprunt obligataire ouvert à l’ensemble des pays de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) visait la mobilisation de 175 milliards de Fcfa, indique un communiqué du ministère de l’Economie, notant que l’objectif est de soutenir le financement du Plan d’Accélération de la Transformation de l’économie du pays.