Maroc : le parlement adopte le projet de loi sur l'utilisation du cannabis à des fins médicales et industrielles

Rédigé le 27/05/2021
Xinhua


Rabat - Le projet de loi autorisant la culture du cannabis à des fins médicales et industrielles a été voté, mercredi à la majorité absolue (119 contre 48 voix) à la chambre des représentants du Maroc.

Ce projet de loi prévoit l'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques, l'objectif étant de s'aligner sur les recommandations faites par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la décision prise par l'ONU en décembre dernier de reconnaître officiellement l'utilité médicale du cannabis. Le texte a pour objectif également de créer une agence nationale chargée de la coordination entre tous les départements gouvernementaux, les établissements publics et les partenaires nationaux et internationaux pour le développement d'une filière agricole et industrielle dédiée au cannabis, selon le porte-parole du gouvernement. Cette agence aura également pour mission de mettre à exécution la stratégie étatique en matière de cultures du chanvre indien, sa transformation, sa commercialisation, son exportation ou son importation pour des besoins médicaux, pharmaceutiques ou industriels.

Elle est la seule et unique structure habilitée à délivrer et à retirer les autorisations pour cultiver cette plante, mener des missions d'inspection, voire prendre des mesures coercitives envers ceux qui transgressent la législation en la matière. Après ce vote en plénière, le texte a été transmis à la Chambre des conseillers pour une deuxième lecture avant son adoption finale et sa publication au bulletin officiel.