Bulletin quotidien de l'écologie en Afrique

Rédigé le 10/06/2021
MAP


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie en Afrique pour la journée du jeudi 10 juin :

Sénégal :

-- Le président Macky Sall a assuré, mercredi, de l'engagement de l’Etat à travailler à la préservation de la biodiversité et à la restauration des écosystèmes, soulignant dans ce sens "la nécessité d’une actualisation régulière" du Code de l’environnement, d’une "mise en œuvre qualitative de la stratégie nationale de lutte contre l’érosion côtière et d’une maîtrise de l’exploitation des terres agricoles.

Le chef de l’Etat sénégalais, présidant la réunion du jour du Conseil des ministres, est revenu sur la célébration de la Journée mondiale de l’Environnement, le 5 juin, réaffirmant "l’engagement de l’Etat à mobiliser tous les moyens nécessaires à la préservation de la biodiversité et à la restauration des écosystèmes", a-t-on appris du porte-parole du gouvernement.

Burkina Faso :

-- Pas moins de 555 tortues en provenance du Mali et transitant au Burkina Faso en direction du Togo ont été saisies dans l'ouest du Burkina Faso, ont annoncé mardi les Douanes burkinabè dans un communiqué.

Les douanes disent avoir bénéficié de la coopération de leurs homologues maliens dans le cadre de la lutte contre le trafic international de cette espèce protégée par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). Les investigations ont permis de découvrir que les tortues étaient exportées illégalement. Pour l'heure, les animaux ont été confiés aux soins des services forestiers de Ouagadougou en attendant la fin de la procédure. Rwanda :

Le ministère rwandais de l'Environnement procédera à une révision de la Stratégie de croissance verte et de résilience climatique (GGCRS), lancé il y a dix ans dans le but de positionner le Rwanda en tant qu’économie développée, résiliente au changement climatique et sobre en carbone d'ici 2050.

L'examen de la GGCRS vise à améliorer les programmes d'action et les aligner sur les récentes politiques nationales et les engagements du pays, à établir des plans réalistes et ciblés et à définir des objectifs clairs et le coût de mise en œuvre de la stratégie, a déclaré Faustin Munyazikwiye, directeur général adjoint de l'Autorité rwandaise de gestion de l'environnement (REMA).

La Stratégie de croissance verte et de résilience climatique s’assigne pour objectif d’améliorer l'agriculture durable et la gestion des ressources en eau et de promouvoir les énergies renouvelables, l'industrie verte, les transports verts et l'écotourisme.

Angola :

-. Le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) mettra, cette année, à disposition de l’Angola sept millions de dollars pour l'exécution de deux projets de gestion durable des terres, a indiqué le ministre de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, Jomo Francisco Fortunato.

Il s'agit des projets de gestion durable des terres dans la région centrale de l'Angola et d’intégration du changement climatique dans la gestion de l'environnement, a expliqué M. Fortunato.

D'une durée de quatre ans, les projets seront exécutés par le ministère de la culture en partenariat avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Le ministre a expliqué que le projet «Intégration du changement climatique dans la gestion de l'environnement» est basé sur la promotion de pratiques de gestion durable des terres dans les quatre centres agroécologiques installés dans quatre régions du pays. Il s’agit des provinces de Cabinda, Cuando Cubango, Huambo et Namibe.

Gabon :

-- Le club de football féminin, Association sportive Atlético Akanda (commune du grand Libreville), a entrepris, à l'occasion de la journée mondiale de l'environnement et de la journée citoyenne célébrée chaque premier samedi du mois, une opération de nettoyage des rues et des grands carrefours de la commune ainsi que de planting d'arbres.

Avec le concours de la mairie de la commune d’Akanda, le club de football féminin a troqué ses équipements de sport contre des pelles, râteaux et brouettes pour participer à cette opération citoyenne avec comme objectif sensibiliser quant à l’importance de la participation de l’ensemble dans la protection de l’environnement.