Revue de presse quotidienne

Rédigé le 18/06/2021
MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi :

Le Matin :

• La Serbie réitère sa position soutenant l'intégrité territoriale du Royaume. Le président de l’Assemblée nationale de Serbie, Ivica Dačić a réitéré la position de son pays soutenant l’intégrité territoriale du Royaume. "La Serbie qui refuse l'atteinte à son intégrité territoriale, refuse également l'atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc", a souligné Dačić lors de ses entretiens avec le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, relevant que cette question ne peut faire l'objet de chantage. Selon un communiqué de la deuxième chambre, le responsable serbe a par ailleurs souligné que son pays aspire à renforcer sa coopération avec le Maroc dans divers domaines notamment économique et commercial pour la hisser au niveau des excellentes relations politiques unissant les deux pays. Il a, en outre, insisté sur la nécessité de développer davantage les relations d'amitié et de coopération bilatérale en vue d’un partenariat solide, appelant à poursuivre la coordination régulière et le soutien mutuel au sein des organisations régionales et internationales, au service des intérêts des deux pays.

• Des observateurs militaires de treize pays assistent à l’exercice "African Lion 2021" près de Tan-Tan. Un groupe d’observateurs militaires de treize pays ont assisté, mardi au Cap Draâ (nord de Tan-Tan), à des activités opérationnelles de l’exercice combiné maroco-américain "African Lion 2021". Le colonel Hassan Idouch, responsable de l’exercice au Cap Draâ, a indiqué que la présence de ces observateurs militaires confirme la dimension internationale de l’exercice combiné African Lion 2021. Dans une déclaration à la MAP, il a rappelé que cet exercice se tient, jusqu’au 18 juin, sur hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'État-major Général des Forces Armées Royales (FAR), et implique, dans la région du Cap Draâ, plusieurs unités des FAR en plus d’autres unités militaires des Etats-Unis et du Sénégal. Cet exercice a pour objectifs de renforcer les capacités manœuvrières des unités participantes, consolider l’interopérabilité en matière de planification et de conduite d’opérations interarmées et entraîner la composante aérienne à la conduite des opérations de chasse, d’appui et de ravitaillement en vol, a-t-il expliqué.

L’Economiste :

• Impôts locaux: 30 juin, dernier délai pour bénéficier de l’amnistie. Les personnes souhaitant bénéficier de l'amnistie relative aux créances de la fiscalité locale doivent s'acquitter de la totalité des impayés au plus tard le 30 juin. Le dispositif cible les pénalités, majorations et frais de recouvrement des impôts, taxes, droits, contributions et redevances impayés au 31 décembre 2019. Sont également concernées la taxe sur les terrains urbains non bâtis (TNB), la taxe urbaine et la taxe professionnelle. Les contribuables qui sont redevables uniquement des amendes, pénalités, majorations et frais de recouvrement non acquittés avant le 1er janvier 2020 bénéficient d'office de leur annulation.

• Bornes de recharge marocaines: La production démarre! Le 5 juillet prochain, l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables (IRESEN) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) lanceront la première ligne de production industrielle de la borne de recharge ISMART à Benguerir. Totalement conçue et développée par des ingénieurs marocains, elle comprend des caractéristiques techniques adaptées pour le marché local. Elle présente une capacité allant de 7 à 22 kw. L'usine pourrait produire jusqu'à 5.000 bornes par an.

Aujourd’hui Le Maroc :

• Initiative royale «Un million de cartables» : les industriels locaux mobilisés. Un total de 21 industriels marocains ont été retenus pour la fabrication de cartables scolaires, dans le cadre de l’initiative royale «un million de cartables», au titre de l’année 2021-2022, a annoncé le ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique. «Cette année, sur 31 offres reçues par la commission de sélection, composée de représentants des ministères signataires de la convention de partenariat, 21 jugées conformes aux critères précités ont été retenues», indique un communiqué du ministère. Inscrit dans le cadre de l’initiative royale «Un million de cartables» et de la volonté du gouvernement d’encourager l’industrie nationale et le «Made in Morocco», cet appel met en œuvre une convention de partenariat signée entre le ministère de l’intérieur, le ministère de l’éducation nationale et le ministère de l’industrie, fixant les engagements de chacun et les organes de pilotage de l’opération au niveau central et régional, souligne la même source.

• Transport touristique: les opérateurs au bord de la faillite. Si un vent d’optimisme commence à souffler sur le secteur touristique, certains acteurs de cet écosystème restent sceptiques quant à un redémarrage immédiat de leurs activités. Tel est le cas pour les transporteurs touristiques qui depuis le déclenchement de la crise sanitaire au niveau national étaient à l’arrêt. Le secteur ne devrait reprendre des couleurs que dans 12 mois pour les plus optimistes d’entre eux et dans 24 mois si l’on se réfère à un scénario plus pessimiste. Pour Othmane Cherif Alami, président de la Fédération nationale du transport touristique (FNTT), la reprise de ce secteur n’est pas pour bientôt. Il faut ainsi attendre jusqu’à avril 2022 pour reprendre un rythme d’activité équilibré. Et pour ce faire, le porte-parole des transporteurs touristiques appelle le département de l’économie et des finances à une mobilisation urgente en faveur de ce tissu.

Maroc Le Jour :

• Le Maroc, un des partenaires les plus stables et les plus puissants de l'UE. Le Maroc est l'un des partenaires les plus stables et les plus puissants de l'Union européenne et à ce titre elle devrait arbitrer la querelle opposant le Maroc à l'Espagne au lieu d’impliquer d’autres pays, a souligné l’eurodéputé tchèque Tomáš Zdechovský. "La coopération à ce jour avec le Maroc a été très fructueuse et je pense qu'elle le restera à long terme. Le Maroc est l'un des partenaires les plus stables et les plus puissants de l'UE, je recommande donc de résoudre les problèmes actuels par le dialogue entre le gouvernement espagnol et le Maroc et de ne pas impliquer d'autres États dans leur conflit", a affirmé Zdechovský, dans une interview accordée au site européen EU Bulletin. "Il s'agit d'un conflit bilatéral entre l'Espagne et le Maroc, mais cette situation difficile peut également avoir des conséquences négatives pour d'autres pays de l'UE", a-t-il fait remarquer.

• L'éducation, un levier essentiel pour la réussite du nouveau modèle de développement. L'éducation demeure un levier essentiel pour la réussite du nouveau modèle de développement, a affirmé, mercredi, le doyen de la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales de Salé, Pr. Khalid Hammes. Pr. Hammes, qui était l'invité de l'émission matinale de +RIM Radio+, a souligné que la qualification de l'élément humain reste tributaire de l’éducation, tous niveaux et composantes confondus, le but étant de réaliser un développement global, relevant que les véritables réformes dans ce domaine sont à même de réunir les conditions favorables pour un décollage économique et culturel. Le rapport sur le nouveau modèle de développement insiste que l’école doit jouer un rôle principal pour inculquer aux élèves les valeurs sociétales marocaines et ses affluents, a-t-il noté.

Al Bayane :

• Le Maroc, premier pays arabe et africain à obtenir le Statut de "Membre Associé" auprès de la SEAMEO. Le Maroc a obtenu, à l'unanimité, le Statut de Membre Associé auprès de l'Organisation des Ministres de l'Education d'Asie du Sud-Est (SEAMEO), lors de la 51ème Conférence du Conseil de cette Organisation, tenue jeudi par visioconférence, avec la participation de l'ambassadeur de SM le Roi en Thaïlande, au Cambodge, au Laos et au Myanmar, Abdelilah El Housni. Le Maroc devient ainsi le premier pays arabe et africain à obtenir ce Statut, confortant sa position en tant qu’interlocuteur privilégié dans la région pour les pays d’Asie du Sud-Est, indique un communiqué de l’Ambassade du Royaume à Bangkok.

• Daki : La plateforme numérique dédiée aux MRE vise à déployer des moyens de communication modernes au profit d'une "catégorie importante" de Marocains. La création d'une plateforme numérique dédiée aux Marocains résidant à l'étranger (MRE) vise à déployer des moyens de communication modernes pour servir les questions d'une "catégorie importante" de Marocains, a souligné le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère Public, El Hassan Daki. "Cette initiative importante tend à déployer des moyens de communication modernes afin de servir les questions d'une catégorie importante de nos citoyens qui ne manquent pas de rejoindre leur pays à chaque fois que l'occasion se présente en vue de consolider leur lien avec la Mère-Patrie", a indiqué Daki dans allocution lue en son nom par le secrétaire général de la présidence du Ministère public, Hicham Balaoui, lors du lancement officiel de la plateforme numérique de services juridiques et judiciaires à distance au profit des MRE.

L’Opinion :

• Les PME souffrent de problèmes de sous-capitalisation. Les PME représentent près de 93% du tissu productif national et contribuent à hauteur de 40% des investissements privés et à 30% des exportations et créent environ 37% de valeur ajoutée. Mais elles restent «confrontées à de nombreuses contraintes qui déstabilisent le processus de leur financement, à savoir la fragilité de leurs structures, la sous-capitalisation, la complexité de la procédure d'accès au financement, le manque de garanties. C’est ce qui ressort d'une récente étude, élaborée par deux chercheurs à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l'Université Mohammed V de Rabat.

• L’ONCF lance un dispositif spécial MRE. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé un plan spécial «MRE» avec des offres de trains renforcées et un tarif de bienvenue avantageux et ce, conformément aux Hautes Instructions Royales visant à faciliter le retour au pays des Marocains résidant à l’étranger (MRE). «Dès le mardi 15 juin, l’ONCF a renforcé son plan de transport par la programmation de trains spéciaux, notamment au départ des principaux points d’entrée des MRE, maritimes et aériens», indique l’Office mercredi dans un communiqué. Il s’agit d’une offre totalisant 21 trains par jour au départ de Tanger vers le Sud (Rabat, Casablanca et Marrakech) et vers l’Oriental (Fès, Nador et Oujda), en plus de la liaison au départ de l’aéro-port international Mohammed V vers Casablanca dont la desserte sera assurée par 10 trains avec une cadence de 2h couvrant toute la journée de 5h à 23h, précise-t-on de même source.

Libération :

• Le Burkina Faso salue les investissements consentis par le Maroc en faveur des populations du Sahara. Le Burkina Faso a salué, devant le Comité des 24 des Nations-Unies, les investissements consentis par le Maroc en faveur des populations du Sahara marocain dans le cadre du nouveau Modèle de développement lancé en 2015 qui a permis d'autonomiser les habitants de cette région et d’y élever les indices de développement humain. Dans son intervention, l’ambassadeur Représentant permanent du Burkina Faso à l’ONU, Eric Tiare, a souligné que son pays «félicite le Maroc pour les efforts et réalisations dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid 19, notamment à travers la campagne de vaccination qui a permis un large accès des populations au vaccin anti-Covid», y compris dans la région du Sahara marocain. Il a aussi affirmé que le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, pour laquelle le Conseil de Sécurité s'est félicité des efforts sérieux et crédibles du Maroc, estimant qu'elle constitue "une alternative crédible et réaliste dans le dénouement de ce différend".

• L’aéroport Fès-Saïss renoue avec les Marocains du monde. Les premiers vols internationaux ont commencé à affluer sur l'aéroport Fès-Sais, qui renoue ainsi avec les Marocains du monde, suite à la réouverture officielle du ciel marocain, après plusieurs mois de fermeture, en raison de la propagation de la pandémie du Covid-19. À leur arrivée à Fès, des passagers marocains à bord d'un avion de la Royal Air Maroc, en provenance de Paris, n'ont pas manqué d'exprimer, dans des déclarations à la MAP, leurs remerciements et leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI, suite à l’annonce des Très Hautes Instructions Royales portant sur la facilitation du retour des Marocains du monde au pays à des prix abordables. Mettant en avant le bon dispositif mis en place dans le cadre de l’opération "Marhaba 2021'', ils ont souligné que le geste royal vient confirmer la haute sollicitude dont le Souverain entoure les Marocains du monde.

Al Massae

Le ministre de la Santé dissipe les craintes des médecins sur la suppression du critère de l'équivalence du diplôme pour les médecins étrangers. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a apporté des éclaircissements visant à dissiper les craintes des médecins sur l'annulation de l'équivalence du diplôme comme condition pour les médecins étrangers afin d'exercer la profession de médecin au Maroc. Pour Ait Taleb, dispenser les médecins étrangers inscrits au tableau de l'Ordre des médecins de l’équivalence du diplôme ne constitue pas une menace pour le système de santé, étant donné qu’ils ont les qualifications et compétences nécessaires sur la base desquelles ils ont été inscrits AU tableau des Ordres étrangers.

Projet de système du suivi des indicateurs de la protection sociale. Le ministère du travail a commencé à tenir des réunions de coordination avec les institutions de protection sociale afin de collecter et traiter des données statistiques pour suivre l'évolution de la protection sociale au Maroc. Dans un communiqué, il a souligné la nécessité d'accélérer la mise en oeuvre du système de suivi des indicateurs de protection sociale afin de fournir les informations et les connaissances nécessaires pour suivre le rythme de tous les tests, décisions et programmes, de la phase de l’élaboration à celle de mise en œuvre, en passant par le processus de suivi et d’inscription. A cet égard, le Comité de Coordination prévu dans l'Accord Cadre signé le 26 septembre 2017 a tenu sa première réunion au cours de laquelle un protocole d'échange de données a été signé et l’opération d'échange de données effectivement lancée.

Assahra Al Maghribia

Protection et intégration des réfugiés et demandeurs d’asile: le Maroc est un pays de référence. Le Maroc est un pays de référence en matière de protection et d'intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile, a indiqué le représentant du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Maroc (UNHCR), François Reybet-Degat. Dans une déclaration à la presse, en marge de la deuxième Conférence continentale sur l’intégration socioéconomique des réfugiés et migrants au Maroc, dont les travaux ont débuté jeudi à Béni Mellal, sous le thème, "L’entrepreneuriat des réfugiés et migrants au Maroc : un accélérateur d’intégration sociale, économique et professionnelle", Reybet-Degat a affirmé que le Maroc est pour le HCR un pays de référence qui a su se positionner depuis longtemps de façon très affirmée et progressiste sur la question de la migration et de l'asile.

ONDA: 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI. Le Conseil international des Aéroports (ACI) a attribué la certification sanitaire "Airport Health Accreditation" (AHA) à 15 aéroports marocains, après avoir évalué les mesures mises en place pour faire face à la pandémie, selon l'Office national des Aéroports (ONDA). Il s'agit de Casablanca-Mohammed V, Marrakech-Ménara, Agadir-Al Massira, Rabat-Salé, Oujda-Angads, Fès-Saïs, Tanger- Ibn Batouta, Ouarzazate, Nador-El Aroui, Essaouira-Mogador, Al Hoceima-Chérif El Idrissi, Errachidia-Moulay Ali Chérif, Tétouan-Saniat R'mel, Dakhla et Laâyoune-Hassan 1er, indique l'ONDA dans un communiqué.

Al Ittihad Al Ichtiraki

UpM: Un Maghreb uni signifie une Méditerranée plus forte et davantage de prospérité. Un Maghreb uni signifie une Méditerranée plus forte et davantage de prospérité pour les peuples de la région, a souligné, mercredi à Rabat, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki. El Malki intervenait lors d'une réunion par visioconférence du bureau de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (UpM). "Nous devons faire confiance aux Nations-unies pour la recherche d'une solution juste, durable et mutuellement acceptable au différend territorial artificiel qui oppose, depuis la guerre froide, le Maroc à l'Algérie", a souligné El Malki, notant que ceci rendra possible le parachèvement de la construction d'un Maghreb-uni, qui donnera lieu à une Méditerranée plus forte et à davantage de prospérité pour les peuples de la région, qui perdent actuellement plus de 2% en termes de PIB.

La CEN-SAD accueille agréablement le lancement du projet de gazoduc Nigeria-Maroc. du Directeur Général de la Compagnie Nigériane de Pétrole (NNPC), Yusuf Usman, annonçant le lancement du projet de gazoduc devant relier le Nigeria au Maroc. Ce projet majeur, engagé par deux pays membres actifs de la CEN-SAD et qui profitera inéluctablement à plusieurs autres pays de la sous-région , s’insère dans la droite ligne de la vision de l’Agenda 2063 de l’Union africaine et contribuera à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD), tendant à l’accroissement de l’offre en gaz et électricité en Afrique, indique la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens dans un communiqué publié mercredi.

Bayane Al Yaoum

Un groupe de 523 travailleuses saisonnières marocaines dans les champs agricoles espagnols, est arrivé, mercredi au port de Tanger Med. Les autorités locales, sécuritaires et portuaires, ainsi que les services sanitaires et les officiers de santé, se sont mobilisés pour veiller à faciliter les conditions d’accueil de ces travailleuses et à garantir leur confort, l’opération s’étant déroulée dans le total respect des mesures de prévention et de précaution en vigueur. Les travailleuses saisonnières, rentrées à bord d’un bateau en provenance d’Algésiras, ont été soumises au test PCR, avec le respect des procédures de désinfection et de la distanciation physique, conformément au protocole sanitaire en vigueur.

Le PPS aspire à ce que les prochaines élections constituent une pierre supplémentaire dans le processus d’édification démocratique. Le Bureau politique du PPS, qui a tenu sa réunion hebdomadaire mercredi, a apprécié hautement les hautes instructions royales visant à la création de la Commission centrale et des commissions régionales et provinciales de suivi des élections. Il a réaffirmé son aspiration à ce que les prochaines échéances électorales constituent une pierre supplémentaire dans le processus d’édification démocratique et institutionnelle nationale. Ce qui requiert de l’ensemble des acteurs de l’opération électorale de veiller à ce que toutes ses étapes se déroulent dans des conditions saines et probes à même de garantir la compétition libre et équitable entre les programmes et les projets sociaux. Le PPS a aussi souligné la nécessité pour toutes les formations politiques et pour tous les candidats concernés d’adopter un comportement électoral sain et honorable pour que cette compétition se déroule dans un esprit hautement démocratique.

Al Yaoum Al Maghribi

Plasturgie: Le "Made in Morocco", un enjeu clé pour accélérer l'investissement. Le "Made in Morocco" constitue un enjeu majeur pour booster l'investissement dans le secteur de la plasturgie, a affirmé, mercredi à Casablanca, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj. S'exprimant lors de la 9ème édition du Forum-Exposition international de la Plasturgie, organisée par la Fédération Marocaine de la Plasturgie (FMP) sous le thème "la plasturgie marocaine: relance post crise sanitaire, souveraineté industrielle et économie circulaire", Alj a indiqué que "la valorisation du +Made in Morocco+ représente un enjeu clé pour accélérer l'investissement et la création d'emploi dans le secteur de la plasturgie".

Rabat: Accord de partenariat pour digitaliser les épreuves pratiques pour l'obtention des permis de conduire. Un accord de partenariat et de coopération a été signé, jeudi, entre l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) et l’Université Mohammed VI polytechnique de Benguerir (UM6P) en vue de digitaliser les épreuves pratiques pour l’obtention des permis de conduire et l’ouverture sur les nouvelles technologies dans ce secteur. Signé par le directeur de l'Agence nationale de la sécurité routière, Benacer Boulaajoul et le président de l’UM6P, Hicham El Habti, cet accord vise à booster le niveau des formations dispensées par les établissements d’enseignement de la conduite et à garantir une évaluation objective, transparente et équitable de l’acquisition des connaissances et des compétences par les conducteurs novices.

Al Ahdath Al Maghribia

UpM: création d'un groupe de travail chargé de l'examen et du suivi de l'étape "post-Covid-19" présidé par El Malki. Le Bureau de l’Assemblée Parlementaire de l’Union Pour la Méditerranée (AP-UPM) a décidé de créer un groupe de travail chargé de l’examen et du suivi de l’étape "post-Covid19", dont la présidence a été confiée à Habib El Malki, Président de la Chambre des Représentants. Cette annonce a été faite lors d'une réunion du Bureau de l’AP-UPM mercredi par visioconférence, en présence de David Sassoli, Président du Parlement européen et actuel président de l’Assemblée, ainsi que des autres membres du Bureau, précise la Chambre des représentants dans un communiqué.

Mesures urgentes en faveur des femmes victimes de violence. Le président du Ministère public, El Hassan Daki, a envoyé une circulaire aux procureurs généraux du Roi près les cours d’appel ainsi qu’aux procureurs du Roi près les tribunaux dans laquelle il les a exhortés à mettre en oeuvre le contenu du protocole et de la Convention sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes, à développer des mécanismes pour soutenir les victimes et à limiter le mariage des mineures, qui reste une forme de violence à l'égard des filles marocaines, conformément à la Déclaration de Marrakech de 2020 sur la lutte contre la violence faite aux femmes . Cette circulaire, publiée mercredi, comprend des mesures urgentes visant à accélérer le rythme et améliorer la prise en charge des femmes victimes de violences. Elle a souligné la nécessité de tenir des rencontres régionales et locales avec les différents intervenants concernés, afin de définir la liste des services à fournir par chaque partie et la nature des mesures qui seront prises d'urgence pour remplir leurs obligations.

Al Alam

Nizar Baraka s'entretient avec l'ambassadeur d'Australie à Rabat. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, et l’ambassadeur d'Australie au Maroc, Michael Cutts, ont tenu une réunion à Rabat au cours de laquelle ils ont échangé sur des questions d'intérêt commun, dont les changements que le monde connaît à cause de la pandémie de Coronavirus et la gestion de leurs répercussions. Les deux parties ont également discuté des développements de la cause nationale, de l’évolution démocratique et du développement économique et social que le pays a connu ces dernières années. La rencontre a également été l'occasion d'évoquer le nouveau modèle de développement, qui constitue une nouvelle étape dans la consolidation des fondements du projet de société au Maroc.

Retour des MRE: La communauté marocaine établie au Royaume Uni salue hautement le geste royal. Des acteurs associatifs et membres de la communauté marocaine résidant au Royaume Uni ont salué, lundi, les Haute Instructions Royales visant à faciliter le retour des Marocains du monde à la mère patrie, mettant en avant la haute portée de ce noble geste royal sur les plans moral, financier et social. Les Marocains du Royaume Uni ont été ainsi unanimes à exprimer leur reconnaissance à l’égard de cette initiative royale, qui vient les conforter en pleine crise sanitaire et consolider les liens forts qu’ils veillent à entretenir avec leur pays d’origine.

Rissalat Al Oumma

Création d’un Prix national des publications culturelles dans les encyclopédies digitales participatives. La création d'un Prix national des meilleurs publications culturelles dans les encyclopédies digitales participatives (texte, image, audio, vidéo) a été annoncée, mercredi à Rabat, à l'occasion de la signature d'une convention de partenariat entre le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et l'Académie du Royaume du Maroc. Ce partenariat vise à mettre en valeur les œuvres intellectuelles marocaines et promouvoir l'offre culturelle nationale à même d'être plus accessible, eu égard à la richesse du patrimoine national et la multiplication de ses genres et de ses affluents.

Abdennabaoui active la commission chargée de l'examen des déclarations de patrimoine des magistrats. Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a décidé d'activer le travail de la commission prévue par le Statut de la magistrature chargée d'examiner les déclarations de patrimoine des magistrats soumises au Conseil. Lors de sa réunion hebdomadaire tenue mardi, il a notamment examiné certaines situations professionnelles individuelles des magistrats, ainsi que les préparatifs des élections des représentants des magistrats au CSPJ pour le deuxième mandat (2022-2026). Le CSPJ a, à cet effet, souligné la nécessité d'assurer les conditions appropriées pour garantir la transparence de ces échéances, permettre aux candidats de se présenter dans la dignité et l'honneur qui échoient à la justice.