Le Maroc est élu pour la première fois meilleur émetteur africain sur le marché financier international pour l'année 2021

Rédigé le 19/06/2021
Xinhua


Rabat - Après avoir occupé la seconde place en 2020 dans le classement de Global capital, le Maroc est élu pour la première fois meilleur émetteur africain sur le marché financier international pour l'année 2021, indique vendredi un communiqué du ministère de l'Economie et des finances.

Le Maroc a décroché trois distinctions dans le classement "Global Capital Bonds Awards 2021": meilleur émetteur des obligations à l'international en Afrique, 2ème meilleur émetteur dans la catégorie "Marchés émergents" et meilleur responsable du marché financier international dans la région Afrique. Global Capital, société basée à Londres, jouit d'une réputation internationale, notamment pour l'analyse des transactions financières sur les marchés financiers internationaux. Elle procède à des classements annuels, sur la base de sondages de marché, des différents acteurs selon leurs secteurs d'activités leur permettant ainsi de suivre leurs performances par rapport à leurs pairs. Ces distinctions consacrent la réussite remarquable de l'emprunt obligataire émis par le Maroc le 8 décembre 2020 et qui a marqué le retour du Maroc sur le compartiment du dollar après une absence de 7 ans, rappelle le ministère. Cette émission, qui avait porté sur un volume de 3 milliards de dollars, avait connu un franc succès auprès des investisseurs internationaux avec un livre d'ordre qui a dépassé les 13,5 milliards de dollars enregistrant ainsi un taux de sursouscription de plus de 4 fois, ce qui a permis de sortir avec des conditions de financement très favorables.

Ce couronnement témoigne aussi de la confiance de la communauté des investisseurs internationaux en notre pays et des atouts dont il dispose. Ces atouts avaient été mis en exergue dans le cadre du NetRoadshow mené auprès de cette communauté d'investisseurs par le ministre de l'Économie, des Finances et de la Réforme de l'Administration avec la participation de responsables de la Direction du Trésor et des Finances extérieures, se réjouit le communiqué.

Via ce NetRoadshow, ont ainsi été mises en lumière la stabilité politique dont jouit le Maroc, la résilience de son cadre macroéconomique ainsi que la portée des réformes. Ce NetRoadshow a constitué également l'occasion pour les investisseurs de s'enquérir des mesures économiques et sociales prises par le Maroc pour limiter l'impact des effets de la crise sanitaire de la Covid-19 et impulser la relance de l'économie marocaine, fait savoir la même source.