Le Directeur général de la MAP s'entretient avec l'ambassadeur d'Afrique du Sud au Maroc

Rédigé le 19/06/2021
MAP


Rabat - Le Directeur Général de l'Agence Marocaine de Presse (MAP), M. Khalil Hachimi Idrissi, s'est entretenu, vendredi à Rabat, avec l'ambassadeur d'Afrique du Sud au Maroc, M. Ebrahim Edries, dans le cadre d'une visite de courtoisie à la MAP.

La rencontre a été l'occasion d’examiner plusieurs questions d’ordre national, international et bilatéral ainsi que les pistes susceptibles de développer les relations entre les deux pays, l’objectif étant de leur insuffler force et dynamisme.

Un accent particulier a été mis sur les échanges entre les deux pays dans plusieurs domaines, notamment le secteur des mines, l’économie, l'énergie, les services, les technologies liées au secteur bancaire, l’industrie automobile et le transport aérien.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, l’ambassadeur sud-africain a relevé que la rencontre a porté sur différents aspects de la coopération bilatérale, faisant part de l’ambition de son pays d’avoir une coopération plus étroite avec le Maroc.

"Nous voulons avoir une coopération plus étroite, notamment dans le domaine culturel (...) Nous sommes impatients de travailler avec le Maroc", a-t-il indiqué.

"Je vois plusieurs secteurs de coopération pour nos deux pays", a poursuivi le diplomate sud-africain, qui a tenu à féliciter l'agence marocaine de presse pour "l’excellent travail" qu’elle fournit.

Lors de cette rencontre, le diplomate s’est dit "impressionné" par les avancées réalisées par le Maroc, en matière d'infrastructure (Ligne à grande vitesse, ports …), considérée parmi les meilleures en Afrique.

Selon lui, le Maroc a beaucoup à apporter à l’Afrique, d’où l’importance de "développer les échanges et joindre les économies du continent". Une initiative d’actualité dans le sillage de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et d’une population africaine jeune pouvant contribuer à l’essor du continent.

L’entrevue a également porté sur les moyens de développer les relations dans le domaine des médias à travers une présence des médias sud-africains au sein de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA), qui compte une trentaine d'agences africaines.

A ce sujet, M. Hachimi Idrissi a mis en avant la pertinence d'une telle démarche, en se disant en faveur de la participation de journalistes d'Afrique du Sud à la prochaine réunion de la FAAPA en vue de renforcer le partenariat médiatique.

Le Directeur Général de la MAP s’est également dit en faveur de la visite au Maroc de journalistes et de professionnels des médias sud-africains, aux fins de renforcer leur contribution à la dynamique des relations entre les deux pays. "L'objectif est d’amener les Sud-africains et les Marocains à se connaître davantage", a-t-il conclu.