Revue de presse quotidienne

Rédigé le 23/06/2021
MAP


Rabat, 23/06/2021 (MAP)- Voici les principaux titres développés par la presse quotidienne parue mercredi:

Aujourd'hui Le Maroc:

Détention préventive : Près d’un détenu sur deux concernés ! La rationalisation du recours à la détention provisoire n’est plus une demande de la société civile, mais une revendication de la part du parquet général lui-même. Les chiffres sont édifiants. Sur un total d’une population carcérale de 86.233 détenus, pas moins de 44,5% sont en détention préventive, soit pratiquement la moitié de la population dans le milieu carcéral. Selon le ministre de la justice, Mohamed Benabdelkader, le recours important à la détention préventive est dû à des facteurs judiciaires, sociaux et économiques. Face à cette situation, le gouvernement semble miser sur la réforme des textes juridiques encadrant le recours à cette option par les magistrats compétents.

Sacs en plastique: Une unité clandestine démantelée à Nouaceur, plus de 18,6 tonnes saisies. Une commission provinciale mixte a procédé, lundi, au démantèlement d'une unité de fabrication clandestine de sacs en plastique interdits, située dans la Commune rurale de Oulad Azzouz - Province de Nouaceur, et à la saisie de plus de 18,6 tonnes de sacs en plastique interdits, de matières premières et de déchets en plastique, indique le ministère de l'Industrie, du commerce, de l'économie verte et numérique. Ainsi, cette opération, menée par cette commission composée du ministère, des autorités locales et de la Gendarmerie Royale, a permis la saisie de plus de 13,2 tonnes de matières premières, 1.200 kg de rouleaux plastiques industriels, 1.260 kg de sacs de plastiques interdits, 3 tonnes de déchets plastiques, outre 25 machines utilisées dans la fabrication des sacs interdits, précise le ministère dans un communiqué.

L’Economiste:

Le taux directeur et les prévisions de croissance maintenus. C'était tout à fait prévisible! Bank Al-Maghrib n'a pas jugé nécessaire de réviser ni à la hausse ni à la baisse son taux directeur. A l'issue de la réunion trimestrielle, la seconde de l'année, tenue mardi 22 juin, le conseil de la banque centrale a, à la lumière de l'évolution de la situation, opté pour le statu quo du taux mère à 1,5%. Et pour cause, l'Institut d'émission estime «l'orientation de la politique monétaire largement accommodante, assurant des conditions de financement adéquates». Côté croissance, Bank Al Maghrib maintient également ses prévisions intactes tablant sur une progression de 5,3% du PIB cette année. Cette amélioration serait portée par une hausse de 3,6% de la valeur ajoutée des activités non agricoles et un rebond de 17,6% de celle du secteur agricole.

Relance industrielle: Elalamy fait le point. Le ministre chargé de l'Industrie, Moulay Hafid Elalamy, a souligné lundi devant les députés que le Plan d'accélération industrielle 2014-2020 a permis de réaliser de bonnes performances. En matière d'emploi, «nous avons atteint 665.000 nouveaux postes d'emploi inscrits à la CNSS», a-t-il dit. Il a rappelé que l'objectif de 500.000 nouveaux emplois, "jugé irréaliste lors de la présentation de ce plan, a été dépassé". Interpellé par les députés sur la destruction d'emplois à cause de la crise Covid-19, Elalamy a affirmé que le Maroc “a fait mieux que plusieurs pays, qui n’ont pas réussi à rétablir les niveaux enregistrés en 2019”.

Le Matin:

Élections: des initiatives citoyennes pour des élections à la hauteur des enjeux du moment. Dans le contexte pré-électoral, des initiatives citoyennes sont lancées, appelant à une large participation lors des prochaines échéances. Ces initiatives appellent également les partis politiques au respect de l’éthique en présentant des candidats compétents et des programmes électoraux réalistes. Un appel a été lancé par Najib Mikou, entrepreneur et consultant en prospective et études stratégiques. A travers cet appel, il a invité les formations politiques à signer une charte équivalant à un engagement devant l’opinion publique. Une autre initiative est lancée par Janat Messaoudi, experte comptable assermentée, membre de l’Ordre des experts comptables et commissaire aux comptes en France et au Maroc. A travers, «l’appel du Mouvement citoyen pour un Maroc moderne, prospère et égalitaire», elle a appelé les Marocains à s’inscrire sur les listes électorales au plus tard le 1er juillet 2021, et à “assurer un vote responsable, pour assumer le devoir citoyen !”

Hausse des prix à la consommation de 1,9% en mai (HCP). L'indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 1,9% en mai 2021, comparé au même mois de l'année précédente, indique le Haut-commissariat au plan (HCP). Cette hausse est conséquence de l'augmentation de l'indice des produits alimentaires de 1,5% et de celui des produits non alimentaires de 2,2%, explique le HCP dans une note relative à l'IPC du mois de mai 2021. Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,2% pour la "communication" à une hausse de 9,5% pour le "Transport", ajoute la même source.

L’Opinion:

NMD: L'Alliance des Economistes istiqlaliens présente ses axes prioritaires. 40 à 50 milliards de DH par an étalés sur 5 ans, soit 20 à 25% de l'investissement public global du Royaume, c'est le budget préconisé par les experts de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens (AEI) pour réaliser un « choc entrepreneurial compétitif». Une recommandation qui s'inscrit dans le cadre des 5 axes prioritaires identifiés par l'AEI pour une mise en œuvre efficiente du Nouveau Modèle de Développement. Assurer la mise en place d'une carte sanitaire globale et basée sur le système du tiers-payant dont est tributaire le chantier de la protection sociale généralisée, garantir l'accès à un cycle d'éducation préscolaire de qualité, atténuer les inégalités sociales et territoriales tout en promouvant la classe moyenne ou encore renforcer la gouvernance économique sont entre autres axes prioritaires identifiées par l’AEI.

Migration: La sécurité et les conditions de vie meilleures, principales raisons du choix du Maroc comme destination. "Environ un migrant sur 5 (19,1%) a choisi de venir au Maroc en raison de la sécurité qui y prévaut, 19,3% parmi les hommes et 18,9% parmi les femmes, selon le HCP. La deuxième raison est liée aux meilleures conditions de vie au Maroc avec 18%, 17,2% parmi les hommes et 19% parmi les femmes", fait savoir le HCP dans une note sur les résultats de l'enquête nationale sur la migration forcée de 2021. Cette enquête a couvert un échantillon de 3.000 migrants répartis en 2.200 migrants régularisés ou en situation irrégulière et 800 réfugiés ou demandeurs d'asile.

Al Bayane:

Afrique: Assemblée générale du Réseau des autorités de protection des données personnelles. Le Réseau africain des autorités de protection des données personnelles (RAPDP) a tenu, mardi à Rabat, son assemblée générale, consacrée notamment à la présentation du rapport d’activités du mandat 2018-2021 et à l'examen des demandes d’adhésion. Les participants à cette assemblée, tenue en mode hybride (présentiel/distanciel), se sont aussi penchés sur les avancées réalisées au cours des trois dernières années et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des programmes du Réseau. Les exposés présentés ont porté sur le renforcement de capacités dans le domaine de la protection des données personnelles, la question de l’identité numérique et les aspects de la coopération avec l’Union africaine.

Prolongation jusqu'à mercredi du délai de dépôt des candidatures aux CPGE. Le délai de dépôt des candidatures d'accès aux Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) a été prorogé jusqu’à mercredi 23 juin courant, a annoncé lundi le département de l’Éducation nationale. La décision de prolongation du délai fait suite au "grand engouement" marquant l’opération de dépôt des candidatures à "l'énorme pression" subie par le système "Massar", dans le sillage de l’annonce des résultats de la session normale de l’examen national unifié du baccalauréat.

Libération:

AWB, un des meilleurs laboratoires d'innovation financière au monde (Global Finance). Attijariwafa bank (AWB) a été désignée parmi les meilleurs laboratoires d’innovation financière à l’échelle mondiale dans le classement "The Innovators 2021", du prestigieux magazine américain Global Finance. Référence internationale dans le domaine de l’actualité financière, ce classement récompense pour la 4e édition les innovations prônées, lancées et introduites par les institutions, les laboratoires et autres fintechs dans les sept régions du monde, indique la Banque dans un communiqué.

Stabilisation du rythme de progression de plusieurs branches d’activités. La reprise de l'activité dans plusieurs secteurs de l'économie mondiale entraînerait dans son sillage le redémarrage des programmes d'investissement emploi et le regain de vigueur des échanges mondiaux de biens et services, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Une évolution qui profitera au Maroc où, «outre les résultats très positifs de la saison agricole, le déploiement accéléré de la campagne nationale de vaccination a rendu possible pour les pouvoirs publics de procéder à des actions d'assouplissement plus prononcées, profitant particulièrement à certains secteurs vitaux, comme le tourisme et le transports, a indiqué la DEPF.

Maroc Le Jour:

Covid-19: Baisse de 18,2% du nombre des décès durant la dernière quinzaine. Le nombre des décès a enregistré une baisse de 18,2% durant les deux dernières semaines (8/21 juin), a indiqué mardi le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel de la situation épidémiologique au Maroc, faisant état d'une "stabilisation des indicateurs". Si le taux de contamination a connu une augmentation sensible (+12,05%), le taux de positivité a enregistré une légère baisse, passant de 3,87% à 3,31%, a-t-on ajouté dans ce bilan, présenté par le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, relevant que les cas actifs se sont élevés à 3.732, contre 3.165 deux semaines auparavant (+18%).

Le Maroc, "un pays référent" en matière d'asile (représentant HCR). Le Maroc se positionne comme "un pays référent" sur la scène internationale en matière d'accueil des réfugiés, à la faveur d'une politique d'asile inclusive, a affirmé, lundi, le représentation du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) dans le Royaume, François Reybet-Degat. Le Maroc a fait le choix "d’être une terre d’asile", sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, s'est réjoui M. Reybet-Degat à l'occasion de la présentation du rapport annuel du HCR, rappelant que la Stratégie nationale d’immigration et d’asile adoptée en 2013 est "inclusive et basée sur l’humain".

Al Yaoum Al Maghribi:

Maroc: plus de 54% des réfugiés sont Syriens (HCP). Plus d'un réfugié sur 2 au Maroc (54,4%) est d'origine syrienne, indique une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP), réalisée au cours du premier trimestre de cette année. Très loin en deuxième position viennent les Yéménites avec une part de 12,3%, suivis des Centrafricains (9,9%) et des Ivoiriens (4,5%), précise le HCP dans une note sur les résultats de l'enquête nationale sur la migration forcée de 2021, qui a couvert un échantillon de 3.000 migrants répartis en 2.200 migrants régularisés ou en situation irrégulière et 800 réfugiés ou demandeurs d'asile.

Rabat abrite l’exposition "Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc", une première en Afrique et dans le monde arabe. Le Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain abritera, du 7 juillet au 9 octobre 2021, l’exposition "Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc", une première sur le continent africain et dans le monde arabe. "Près de deux siècles après son voyage au Maroc, le peintre Eugène Delacroix revient à Rabat, au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, du 7 juillet au 9 octobre 2021. L'exposition +Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc+, organisée avec le Musée national Eugène-Delacroix- Etablissement Public du Musée du Louvre, est une première sur le continent africain et dans le monde arabe", indique lundi la Fondation nationale des musées.

Al Ahdath Al Maghribia:

Le GCAM obtient l'agrément de son OPCI "Immovert Placement". Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a obtenu l'agrément de l'Autorité marocaine du Marché des capitaux (AMMC) pour son premier OPCI "Immovert Placement", a annoncé le groupe bancaire dans un communiqué. L'obtention de cet agrément fait suite à la création et la structuration par GCAM de son premier fonds OPCI après approbation de son Conseil de Surveillance en date du 05 décembre 2019, fait savoir GCAM, ajoutant que ce point d'étape important s’inscrit dans la lignée de sa stratégie globale et de gestion dynamique et optimale de son patrimoine immobilier.

Bayane Al Yaoum:

Réélection du Maroc au Conseil Exécutif de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO. Le Maroc a été réélu, lundi à Paris, au Conseil Exécutif de la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, lors de la 31ème session de l’Assemblée de la COI, qui se tient virtuellement du 15 au 24 courant. Au sein du Conseil Exécutif de la COI, le Maroc assumera pour la deuxième fois consécutive la fonction de vice-président du groupe électoral V de la COI, regroupant les pays arabes et africains, indique la Délégation permanente du Royaume du Maroc auprès de l’UNESCO.

Rabat: Présentation des conclusions du rapport général sur le NMD à plusieurs institutions constitutionnelles. Le président de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD), Chakib Benmoussa a tenu, lundi à Rabat, une séance de travail avec les représentants de plusieurs institutions constitutionnelles, consacrée à la présentation et à la discussion des conclusions du rapport sur le Nouveau modèle de développement (NMD). Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des Orientations Royales visant à présenter le rapport le plus largement possible aux niveaux national et régional et à présenter ses conclusions à tous les acteurs politiques, économiques, syndicaux et de la société civile.

Al Massae:

Une guerre de polarisation éclate entre les partis sur les "grands élus". La fièvre de la transhumance politique, qui s’est déclarée à l'approche des élections, a contraint un certain nombre de partis à renoncer à l’activation de la procédure de l’expulsion à l'encontre de certains présidents de communes, de préfectures ou de provinces, qui ont changé leurs appartenances politiques à des fins électorales. Il s’agit d’une dizaine de “grands élus” qui ont renvoyé au “temps mort” l’annonce de leurs adhésions à de nouvelles formations politiques afin d'esquiver l’exclusion, une mesure qui, jusqu’à présent, n’a pas été efficace contre le phénomène du nomadisme politique qui émerge à l’approche des élections. Plusieurs présidents de communes et des parlementaires avaient reçu des demandes d'explications après avoir établi des “accords” avec d'autres partis politiques pour se porter candidats en leurs noms lors des prochaines élections.

Al Ittihad Al Ichtiraki:

Covid-19: le ministère de la Santé met en garde contre le non-respect des mesures préventives. Le ministère de la Santé a mis en garde, lundi, contre les dangers liés au non-respect des mesures préventives relatives à la Covid-19, notamment après le relâchement considérable observé durant les derniers jours. Dans un communiqué, le ministère appelle les citoyennes et citoyens "au respect strict des mesures préventives contre la Covid-19 recommandées par le Comité national scientifique et les autorités sanitaires du pays, à travers le port correct du masque, l'hygiène, le respect de la distanciation sociale et l'évitement des rassemblements non-nécessaires.

Rissalat Al Oumma:

La décision royale de faciliter le retour des MRE au pays, un geste humanitaire profondément significatif. La décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d'ouvrir les frontières aux membres de la Communauté marocaine résidant à l'étranger (MRE) et de faciliter leur retour au pays à des prix raisonnables, est un geste humanitaire profondément significatif, a souligné le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki. S'exprimant lors d'une réunion, lundi, du bureau de la Chambre des représentants, le président de l'institution législative, Habib El Malki, a mis en relief l'événement important qui a marqué la scène nationale relatif aux Marocains du monde et la décision humanitaire profondément significative prise par Sa Majesté le Roi d'ouvrir les frontières aux membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger d'adresser Ses hautes instructions aux autorités compétentes dans le domaine de transport afin de faciliter leur retour à la patrie à des prix raisonnables, et d'assurer aussi leur accueil dans des conditions confortables.

Le Maroc, un partenaire incontournable de l'UE (sénateur français). Le Maroc est un partenaire incontournable dans le processus de développement de l'Union Européenne non seulement dans le volet sécuritaire mais aussi sur le plan économique et touristique, a souligné, lundi, Claude Kern (Union Centriste), Sénateur du Bas-Rhin et Vice-Président de la Commission des Affaires Européennes. «La France et l’Europe ont besoin du Maroc qui représente une porte d’entrée vers l’Afrique grâce à l’excellent travail accompli par SM le Roi dans ce sens», a affirmé le sénateur français, également membre de la délégation française à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, dans une déclaration à l’issue d’un entretien qu’il a eu avec le Consul Général du Royaume à Strasbourg, Driss El Kaissi.

Assahra Al Maghribia:

Bank Al-Maghrib maintient inchangé son taux directeur à 1,5%. Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé, mardi, de maintenir inchangé le taux directeur à 1,5% à l'issue de sa deuxième réunion trimestrielle de l'année 2021. "Le Conseil a estimé que l'orientation de la politique monétaire reste largement accommodante, assurant des conditions de financement adéquates. Il a jugé en particulier que le niveau actuel du taux directeur demeure approprié et a décidé ainsi de le maintenir inchangé à 1,5%", indique BAM dans un communiqué. Lors de cette réunion, le Conseil a analysé par la suite l'évolution de la situation sanitaire et la conjoncture économique aux niveaux national et international, ainsi que les projections macroéconomiques de la Banque à moyen terme. Il a estimé à cet égard que la reprise de l'activité se poursuit à un rythme soutenu, favorisée par l'assouplissement des restrictions, les conditions de financement accommodantes et le stimulus budgétaire.

Al Alam:

Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à l'"Etat islamique" s'activant dans la région de Marrakech-Safi (BCIJ). Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a réussi, tôt mardi matin, à démanteler une cellule terroriste affiliée à l'organisation dite "Etat Islamique" (EI) composée de quatre extrémistes, âgés de 22 à 28 ans, qui s’activaient dans la commune rurale de Sidi Zouine relevant de la Région de Marrakech-Safi. Cette opération s'inscrit dans le cadre des opérations sécuritaires visant à lutter contre les menaces terroristes et mettre en échec les plans destructeurs qui guettent la sécurité et la stabilité du Royaume en vue de porter gravement atteinte à l'ordre public, indique un communiqué du BCIJ.

L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région. Situé à une cinquantaine de kilomètres de la province de Tata, le petit village d'Ait Kine est l’un des rares à posséder un "Agadir" ou grenier collectif, toujours en activité. Dans ce bout de la terre où le temps semble s’arrêter, l’Agadir d'Aït Kine, rassemble les biens les plus précieux de la population: Denrées alimentaires, bijoux en argent ou même des actes de vente, d’achat, de mariage et des titres de propriété gardés précieusement par un gardien qui veille à l’ouverture du lieu à l’aube et sa fermeture au coucher de soleil.