Revue de presse quotidienne

Rédigé le 24/06/2021
MAP


Rabat - Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue jeudi:

Aujourd'hui Le Maroc:

Projet de loi 83-20 relatif au prêt de titres: La Première chambre donne son feu vert. La Chambre des représentants a adopté mardi en plénière et à l'unanimité un nouveau texte juridique à portée économique: le projet de loi 83-20 relatif au prêt de titres. Il s’agit d’un nouveau jalon dans le processus de réformes du marché financier national. Il vient, en effet, renforcer les progrès engagés par le Royaume tout au long de ces dernières années. «Ces réformes ont abouti à la construction d’un système financier solide. Ce qui lui a permis, d’une part, de se positionner comme un pôle financier émergent à dimension régionale, et d’autre part, à faire face à la circonstance exceptionnelle causée par la pandémie mondiale", a affirmé Mohamed Benchaaboun, ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, lors de son intervention au Parlement.

Lancement d’un projet de 1 million USD pour combattre la résistance aux antimicrobiens au Maroc. Les ministères de l'agriculture, de l’énergie et de la santé ont procédé le mardi 22 juin au lancement d’un projet visant à combattre la résistance aux antimicrobiens à travers une approche One Health au Maroc, en étroite collaboration avec la FAO, l’Organisation mondiale de la santé animale et l’Organisation mondiale de la Santé. Formulé en 2019, ce projet de 1 million USD devrait opérer sur une période de 18 mois. Il vise à améliorer les capacités du Maroc pour la conception et la mise en œuvre de cadres politiques, de plans et de programmes d’investissement liés à la résistance aux antimicrobiens. Il permettra aussi de développer les systèmes de génération, d’analyse et d'interprétation des données sur la résistance et la consommation des antimicrobiens.

L’Economiste:

Résultats du bac: les enseignements du cru 2021. En plus de la hausse du taux de réussite au bac par rapport à l’année dernière, le succès des filières internationales se confirme également, selon le ministre de l'Education nationale. Ses effectifs, qui incarnent en quelque sorte une élite, ont doublé, passant de 45.000 en 2020 à 90.000 candidats cette année, et tendent à se normaliser par leur nombre. Parallèlement, le taux de réussite dans les filières littéraires reste plus important que celui des branches scientifiques et techniques, notamment à cause du relèvement du niveau d'exigence pour les épreuves scientifiques.

Marhaba 2021: El Otmani bousculé par les conseillers. Près d'une semaine après le démarrage effectif de l'opération Marhaba, Saâd Dine El Otmani a été interpellé par les groupes parlementaires de la Chambre des conseillers sur le dispositif mis en place pour l'accompagnement des MRE. Les conseillers de l'opposition ont notamment relevé "la tergiversation du gouvernement dans la gestion de ce dossier, et l'absence de visibilité ayant compliqué les préparatifs du retour des Marocains du monde”, selon le groupe parlementaire du PAM. Les groupes parlementaires PAM et de l'Istiqlal se sont interrogés d’autre part sur les raisons de “l'exclusion des Marocains du monde de l'exercice de leurs droits politiques, en tant que candidats ou électeurs, lors des prochains scrutins”.

Le Matin:

Transport aérien et maritime : La baisse des prix des billets coûtera à l’État 4,5 milliards de dirhams. Pas moins de 4,5 milliards de dirhams, c’est la différence que le gouvernement déboursera pour compenser les baisses des prix des billets de transport maritime et aérien consenties en faveur de la Communauté des Marocains résidant à l’étranger souhaitant se rendre au Maroc durant la période allant entre le 15 juin et le 30 septembre. Ces chiffres ont été révélés mardi par le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, lors de son intervention à la Chambre des conseillers. El Othmani a affirmé en effet que les indemnités qui seront versées aux MRE qui vont regagner le Maroc par voie maritime en provenance des ports de France, d’Italie et du Portugal coûteront 2 milliards de dirhams.

Plus des deux tiers des migrants jugent «positives» les attitudes des Marocains envers les migrants. Environ les deux-tiers des migrants au Maroc (67,3%) estiment que les Marocains ont une attitude plutôt positive envers les migrants, indique une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP), réalisée au cours du premier trimestre de l'année 2021. Les nationalités, qui ont le plus exprimé cette opinion, sont les yéménites (87,5%), les syriens (86,8%), les sénégalais (78,7%) et les guinéens (66,9%), précise le HCP dans une note sur les résultats de l'enquête nationale sur la migration forcée de 2021, laquelle a couvert un échantillon de 3.000 migrants répartis en 2.200 migrants régularisés ou en situation irrégulière et 800 réfugiés ou demandeurs d'asile.

L’Opinion:

Statistiques: plus d’un réfugié sur deux au Maroc est d’origine syrienne. Plus d'un réfugié sur 2 au Maroc (54,4%) est d'origine syrienne, indique une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP), réalisée au cours du premier trimestre de cette année. Très loin en deuxième position viennent les Yéménites avec une part de 12,3%, suivis des Centrafricains (9,9%) et des Ivoiriens (4,5%), précise le HCP dans une note sur les résultats de l'enquête nationale sur la migration forcée de 2021, qui a couvert un échantillon de 3.000 migrants répartis en 2.200 migrants régularisés ou en situation irrégulière et 800 réfugiés ou demandeurs d'asile.

Bank Al Maghrib confiant quant aux plans de relance. Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM), qui s'est réuni le mardi 22 juin, a estimé que l'orientation de la politique monétaire reste largement accommodante, assurant des conditions de financement adéquates de l'économie. Lors de cette réunion, il a examiné et approuvé le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière du pays, ainsi que sur les activités de la Banque centrale au titre de l'exercice 2020. Rappelons que depuis le déclenchement de la crise sanitaire, la Banque Centrale avait décidé de baisser son taux directeur aux premier et deuxième trimestres 2020, respectivement de 25 points de base (Pb) pour s'établir à 2%, et 50 Pb pour le ramener à 1,5%. Ce dernier demeure le plus approprié selon le Conseil qui décide ainsi de le maintenir.

Al Bayane:

Des organisations syndicales du secteur de la santé soulignent leur engagement pour le succès de la généralisation de la protection sociale. Des organisations syndicales et professionnelles du secteur de la santé ont souligné, mardi à Casablanca, leur totale adhésion et leur plein engagement pour la réussite du chantier de la généralisation de la protection sociale. Lors d'une conférence de presse destinée à mettre la lumière sur le projet de loi 33.21 relatif à l'exercice de la médecine, ces organisations représentatives du secteur libéral de la santé, ont souligné qu’eu égard à la responsabilité qui leur incombe, elles s’engagent à contribuer à mettre à disposition tous les moyens pour atteindre les objectifs tracés par le chantier de la généralisation de la protection sociale, notamment en ce qui concerne la couverture médicale.

Devises: Les AOR à plus de 328 MMDH à fin 2021. Les avoirs officiels de réserve (AOR) devraient atteindre 328,5 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2021 et 338,6 MMDH à fin 2022, a indiqué, mardi, le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri. "Tenant compte notamment des tirages extérieurs du Trésor, ainsi que de l'allocation de DTS (droit de tirage spécial) prévue par le FMI, les AOR de Bank Al-Maghrib avoisineraient 328,5 MMDH à fin 2021 et 338,6 MMDH à fin 2022, soit l’équivalent de plus de 7 mois d'importations de biens et services", a fait savoir Jouahri lors d'un point de presse tenu en mode visioconférence à l'issue de la deuxième réunion trimestrielle du conseil de BAM au titre de 2021.

Libération:

La décision Royale de faciliter le retour des MRE confirme l'intérêt porté par SM le Roi à la préservation de leurs droits. La décision de SM le Roi Mohammed VI de faciliter le retour des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) au pays confirme l’intérêt porté et la priorité accordée par le Souverain à la préservation de leurs droits, a affirmé le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf. Ce geste Royal est une décision historique qui a été accueillie avec une grande satisfaction par les MRE, notamment dans la conjoncture sanitaire actuelle, a souligné Boussouf, qui était l'invité mardi de l'émission matinale de la Radio d’information marocaine "RIM RADIO", notant que la décision de SM le Roi entame une nouvelle phase dans les relations des Marocains du monde avec leur pays d’origine.

Le président de l'APCE salue la coopération fructueuse avec le Maroc. Le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) Rik Daems a salué, mardi, la coopération fructueuse avec le Maroc. A l’issue d’une rencontre avec des membres de la délégation parlementaire marocaine auprès de l’APCE, Daems s’est félicité de «la trajectoire ascendante dans laquelle les relations du Royaume avec l’APCE se sont inscrites et ce, depuis l’octroi du statut de Partenaire pour la Démocratie en 2011 au Maroc», soulignant les «résultats positifs de cette coopération, fruit de l’engagement volontaire et irréversible du Maroc», indique un communiqué du consulat du Royaume à Strasbourg. Daems a vivement salué l’approche constructive et ambitieuse du Maroc pour raffermir sa relation avec l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

Maroc Le Jour:

Le CSPJ examine la situation des magistrats. Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a tenu, mardi, sa réunion hebdomadaire lors de laquelle il a examiné certaines situations professionnelles individuelles des magistrats, et a pris acte de l'état d'avancement du dialogue en cours mené par l'une de ses commissions avec les associations professionnelles des magistrats. Dans un communiqué, le CSPJ indique que les représentants des associations, contactées jusqu'à présent, ont fait preuve d'un grand sens de responsabilité et de pleine conscience des exigences de l'étape actuelle en termes de respect des principes fondamentaux sur lesquels repose la magistrature, notamment l'intensification des efforts pour faire montre des conditions les plus élevées de neutralité, d'impartialité, d'intégrité, de droiture et d'indépendance, et l'attachement aux qualités d'honneur, de déférence et de dignité ainsi que le respect des règles de conduite fixées dans le code de déontologie judiciaire ou reconnues comme des coutumes et traditions judiciaires.

Accidents de la circulation: 15 morts et 2.382 blessés la semaine dernière. Quinze personnes ont été tuées et 2.382 autres blessées, dont 92 grièvement, dans 1.808 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 14 au 20 juin 2021. Ces accidents sont principalement dus à l'inadvertance des conducteurs, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des piétons, au non-respect de la distance de sécurité, au défaut de maîtrise des véhicules, au changement de direction non-autorisé, au changement de direction sans usage de signal, au non-respect du stop, au non-respect des feux de signalisation, à la conduite sous l'emprise de l’alcool, à la circulation sur la voie gauche, à la circulation en sens interdit et aux dépassements défectueux, indique mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Assahra Al Maghribia:

Réunion d'urgence samedi du Parlement arabe pour répondre à la résolution du Parlement européen sur le Maroc. Le Parlement arabe tiendra, samedi prochain au Caire, une réunion d'urgence qui sera consacrée à l'examen de la dernière résolution du Parlement européen concernant le Maroc, et qui comprenait des accusations sans fondement concernant la politique du Royaume dans le domaine de l'immigration. Le président du Parlement arabe, Adel Al-Asoumi, a souligné, mardi dans une déclaration à la presse, en marge des réunions préparatoires de la sixième session plénière du Parlement arabe qui se tiendra samedi prochain au siège du Secrétariat général de la Ligue arabe, que cette réunion d'urgence se tient «en signe de solidarité et de soutien au Royaume du Maroc, face à cette crise dans laquelle le Parlement européen s'est mêlé sans justification aucune".

Sahara marocain : le plan d'autonomie, seule option pour une solution définitive . Le plan d'autonomie proposé par le Maroc pour ses provinces du sud constitue la seule "option" pour une solution définitive à la question du Sahara, a affirmé l'ancienne ministre des Affaires étrangères de la Guinée-Bissau, Maria da Conceição Nobre Cabral. "Sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, le plan d'autonomie proposé par le Maroc constitue la seule option nous menant vers une solution définitive à la question du Sahara", a-t-elle déclaré, en marge d'un séminaire sous-régional organisé, mercredi dernier à Dakar, par l'Institut panafricain de stratégies (IPS), Think Tank sénégalais, sur le thème "Penser la Question du Sahara et promouvoir des solutions innovantes".

Al Ahdath Al Maghribia:

CDH: la délégation marocaine démonte les contrevérités algériennes sur le Sahara marocain. La délégation représentant le Maroc à la 47ème session du Conseil des droits de l'homme à Genève a démonté mardi les contrevérités et les allégations fallacieuses de l’Algérie sur la situation au Sahara marocain. S’adressant aux membres du Conseil, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber, a dénoncé les mensonges contenus dans une déclaration prononcée au nom d’un groupuscule hostile à l’intégrité territoriale du Royaume, à l’instigation de l’Algérie, faisant remarquer que ce pays, comme à son habitude, prend en otage les travaux du Conseil en instrumentalisant la question du Sahara marocain, en dehors de l’unique cadre dans lequel elle est traitée, à savoir le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'OIT. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), représentée par Hicham Zouanat, président de sa commission sociale, a été élue membre du Conseil d'administration de l'Organisation Internationale du Travail (OIT). Les suffrages exprimés, mercredi dernier, par les délégués des employeurs représentant les employeurs des 5 continents, ont permis d’élire les membres qui les représenteront au sein de ce Conseil d'administration, organe exécutif de l'OIT, pour le mandat 2021-2024, indique la CGEM dans un communiqué.

Al Alam:

Le Mouvement des non-alignés salue les efforts de SM le Roi en faveur de la cause palestinienne. Le comité ministériel du Mouvement des non-alignés, qui a tenu mardi sa réunion virtuelle extraordinaire sur la question de la Palestine, a salué les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, en faveur de la cause palestinienne. Dans la déclaration politique ayant sanctionné cette réunion, le Mouvement des non-alignés se félicite également de l'Appel d'Al-Qods, signé par SM le Roi et Sa Sainteté le Pape François, lors de la visite du Souverain Pontife au Maroc en mars 2019, et qui appelle à promouvoir et à renforcer le caractère multiconfessionnel spécifique de la Ville Sainte, sa dimension spirituelle et son identité particulière.

Al Ittihad Al Ichtiraki:

47ème session du CDH : soutien renouvelé et élargi en faveur de l'intégrité territoriale du Maroc. De nouveaux Etats se sont joints au Groupe de soutien à l'intégrité territoriale du Maroc à Genève qui a présenté mardi, dans le cadre de la 47ème session du Conseil des droits de l'homme (CDH), une déclaration dans laquelle il réitère son appui à la souveraineté pleine et entière du Royaume sur ses provinces sahariennes. Dans cette déclaration prononcée par l’ambassadeur représentant permanent d'Haïti à Genève, Justin Viard, le Groupe, qui compte désormais 32 Etats, exprime à nouveau son appui à l’action pacifique et légale menée par le Maroc en novembre 2020 pour assurer la libre circulation civile et commerciale au poste frontalier d'El Guerguarat, liant le Maroc et la Mauritanie, afin de mettre fin aux provocations portant atteinte à la liberté de mouvement des personnes et des marchandises sur cette voie de mobilité névralgique entre l'Afrique et l'Europe.

Rentrée scolaire 2021-2022: les cours à partir du 03 septembre. Les enseignants devront retrouver leurs établissements à partir du 2 septembre, selon un arrêté ministériel portant organisation de l’année scolaire 2021/2022, publié mardi par le département de l’Education nationale. Les autres personnels (administration, inspection, services logistiques et financiers, planification, etc.) rejoindront leurs lieux de travail 24 heures avant, afin de procéder aux préparatifs du retour des classes. L’année scolaire commencera effectivement le vendredi 3 septembre pour le préscolaire, le primaire, le collégial, le secondaire et les classes de technicien spécialisé, tandis que la reprise de l’enseignement non formel est prévue pour le 4 octobre, selon la même source.

Al Yaoum Al Maghribi:

Covid-19: Réussir l'opération "Marhaba" en préservant les acquis, un défi à relever. Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a indiqué, mardi à Rabat, que le fait de réussir l'opération "Marhaba-2021" tout en préservant les acquis réalisés en matière de gestion de la pandémie de la Covid-19, demeure un défi à relever. Répondant à une question centrale relative à l'accueil des MRE, à l'occasion de la séance mensuelle de politique générale à la Chambre des conseillers, le chef du gouvernement a souligné que cette année l'enjeu est de relever le défi particulier de réussir l'opération "Marhaba-2021" en ces circonstances exceptionnelles induites par la pandémie de la Covid-19, mettant l'accent sur l'impératif de préserver les acquis engrangés en matière de gestion de cette pandémie.

Covid-19: Un expert appelle à la vigilance pour éviter une nouvelle vague. Le chercheur et professeur à la faculté de médecine de Rabat, Khalid Fathi a appelé à la vigilance pour éviter une nouvelle vague de la Covid-19 qui reste théoriquement possible, selon lui. En dépit de l'amélioration de la situation épidémiologique et de la baisse des décès et des cas admis en réanimation, l’expert, qui était l'invité mercredi de l'émission matinale de la Radio d’information marocaine "RIM RADIO", a mis en garde contre le danger que représente le relâchement constaté récemment dans le respect des mesures préventives, notamment le port du masque et la distanciation sociale. Il a, à cet égard, évoqué deux approches dont la première consiste en une nouvelle vague qui reste théoriquement possible comme ce fut le cas dans plusieurs pays.

Al Massae:

Le Maroc attend environ un million de doses de vaccins chinois et britannique. Le Royaume attend l'arrivée de deux livraisons supplémentaires de vaccins contenant 950 000 doses, la première en provenance de Chine, contenant 300 000 doses, et une autre transportant 650 000 doses du vaccin "AstraZeneca" que le Maroc réceptionnera dans le cadre du programme "Covax", selon des sources du journal. La quantité des doses de Sinopharm, le vaccin chinois, vient s'ajouter aux 9,700 millions de doses que le Maroc avait précédemment reçues au cours des mois d'avril et mai. La situation épidémiologique au Maroc est toujours stable et ne connaît pas d'évolutions inquiétantes, selon ces sources. Les cas critiques dans les services de réanimation et de soins intensifs sont toujours situés à des niveaux peu préoccupants. Il en est de même pour les décès, dont le nombre est aussi faible. Des indicateurs qui permettent de classer le Maroc parmi les pays en zone verte.

Bayane Al Yaoum:

Bellefquih: stabilisation dans la tendance générale de la pandémie de Coronavirus, avec une diminution du nombre de décès. Le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, a indiqué que la tendance générale de la pandémie de coronavirus a connu une stabilité notable, malgré des signes d'augmentation des cas positifs enregistrés au cours des deux dernières semaines. Si le taux de contamination a connu une augmentation sensible (+12,05%), le taux de positivité a enregistré une légère baisse, passant de 3,87% à 3,31%, a-t-il précisé en présentant un bilan bimensuel de la situation épidémiologique au Maroc. Le nombre des décès a enregistré une baisse de 18,2% durant les deux dernières semaines (8/21 juin), a-t-il souligné.

Rissalat Al Oumma:

Migration: La politique exemplaire du Maroc saluée par la présidente du Conseil des représentants du Bahreïn et le président du parlement arabe . La Présidente du Conseil des Représentants du Royaume de Bahreïn et le président du Parlement arabe se sont félicités de la politique exemplaire du Royaume du Maroc dans le domaine de la gestion de la migration. S'exprimant lors d'entretiens téléphoniques mardi avec M. Habib El Malki, président de la Chambre des Représentants, Mme Fawzia Abdulla Yusuf Zainal et M. Adel Bin Abdulrahman Al Asoomi ont exprimé leur solidarité absolue avec le Royaume du Maroc et leur rejet de la résolution du Parlement européen concernant "les mineurs marocains et la migration", saluant la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de faciliter le retour de tous les mineurs marocains non accompagnés en situation irrégulière dans certains pays de l'Union européenne.